5321526


Alors, là, j'avoue, je reviens assez loin en arrière dans l'actualité mais j'avais quand même envie de vous en parler.
Donc, cet été, j'avais proposé à Sainte Chérie d'aller voir la suite du film " Mamma Mia " (comme quoi, on peut aimer et Mississippi Burning et Mamma Mia, ce n'est pas incompatible !) et elle avait accepté avec enthousiasme... Je reconnais que, contrairement à elle, j'étais, une fois de plus, partagée entre l'envie de retrouver les personnages et l'ambiance de la comédie musicale et du premier film et l'appréhension que sous-tend toute suite !

La première partie du film m'a semblé très longue et j'ai craint d'avoir eu raison et puis, tout à coup, sans crier gare (et je n'arrive pas à situer à quel moment exactement !), l'étincelle a eu lieu et j'ai retrouvé le charme qui m'avait plu dans le premier opus !
Finalement, on est ressorties toutes les deux avec le sourire jusqu'aux oreilles et en se disant qu'on avait vraiment bien fait et qu'on avait passé une bonne soirée !

Donc, je ne vous dirai pas que ce film est parfait et le chef d'oeuvre de l'année mais c'est un excellent film estival et, je pense qu'il fera un bon film pour les dimanches d'hiver pluvieux, avec un bon thé et un plaid sur les genoux (c'est pour ça que je peux en parler presque deux mois après... La sortie en DVD n'est pas loin, ça va redevenir de l'actu brûlante, voire même d'avant-garde).

Bien entendu, le fait de retrouver les acteurs et la musique du groupe suédois joue pas mal dans le plaisir du film. Même si certains ont pris un coup de vieux, on a quand même l'impression de retrouver une vieille bande de copains. Bref, c'est (pour reprendre l'expression à la mode !) la comédie feel-good !

Certains ont reproché le côté "carton-pâte" mais c'était le parti-pris de la production qui ne voulait pas trop qu'on oublie que c'était l'adaptation d'une comédie musicale.
Et puis, finalement, quelque part, c'est aussi ce qui fait le charme du film : cet aspect hors du temps et de l'espace. Ce monde quelque peu asseptisé où il fait toujours soleil et où tout le monde s'aime car si ce n'était pas le monde des Bisounours, ce serait moins en adéquation avec la musique et ce qu'on en attend !