J'ai aimé l'intervention de Gwendal Peizerat à propos de la médaille d'argent du couple Papadakis/Cizeron sur France Info. J'ai aimé cette façon qu'il a eue de couper à toute polémique quant à la robe, quant à la juge canadienne.
Il a raison : le patinage artistique est LE sport de la polémique systématique.
Nos jeunes français terminent à moins d'un point de la médaille d'or mais il n'y a pas eu vol. Il faut un gagnant et un deuxième. Je n'ai vu aucune des prestations donc je ne peux pas être sûre à 100 % mais il faut quand même bien reconnaître qu'il y aurait comme une tendance au complot ou à l'excuse en France.
De même que le jour où un athlète réussit, on lui prédit toujours qu'il ne restera pas au plus haut niveau...
Cet état d'esprit bien français m'agace un peu par ces temps d'olympisme...



Je vomis purement et simplement la vidéo qui ne sort d'on ne sait où mais qui invite les russes à aller voter...
Je ne vous la mettrai pas ici car j'aurais vraiment l'impression de salir mon blog mais il vous suffit d'aller sur votre moteur de recherche préféré et de taper, par exemple "vidéo vote russe" et vous aller tomber sur un article de "Courrier International" ou un autre de "20 minutes" et vous pourrez visionner cette horreur d'un autre âge...
Comment peut-on encore véhiculer de telles horreurs en 2018 ?

 

Je ris (de façon sarcastique, moqueuse ou comme vous voudrez) en pensant au président du parti d'opposition qui, pris dans son élan, a balancé l'ancien chef de l'Etat au milieu de tout un tas de considérations personnelles sur la politique française et ses acteurs... En fait, je me fiche du fond : il me hérisse !
En revanche, l'idée qu'il se soit rendu-compte un chouille trop tard qu'il avait bavé sur quelqu'un dont la rancune est légendaire et qui risque anéantir ses petits projets d'avenir me fait mourir de rire !

 

Je me pose une question : combien de temps les journaux peuvent-ils durer avec les inondations ? Ca monte, ça descend, ça part, ça revient, il a plu 1 heure et s'il pleut 3 heures...
Merci la météo de leur fournir chaque jour l'objet d'un petit reportage ! Au moins, ça nous occupe en attendant le retour du soleil...