Chère Simone,

Le sénat de l'Alabama a voté par 25 voix contre 6 une loi rendant quasiment impossible le recours à l'avortement dans cet état des Etats-Unis. Te rends tu compte qu'un médecin qui prendra le risque de venir en aide à une femme voulant procéder à une interruption volontaire de grossesse, risquera de 10 à 99 ans d'emprisonnement ?
Te rends tu compte qu'au delà des drames humains que cela va créer dans cet état, il s'agit surtout d'un maillon dans le grand schéma horrifique et rétrograde du parti républicain ?

Mais l'Alabama n'est pas un cas isolé, depuis le début de l'année, 28 états ont déjà introduit plus de 300 nouvelles règles afin de limiter l’accès à l’avortement, selon un décompte de l’Institut Guttmacher, comme, par exemple, le Kentucky et le Mississippi qui ont ainsi interdit les avortements dès que les battements du cœur du fœtus sont détectables, soit environ à la sixième semaine de grossesse. Des mesures comparables sont en passe d’adoption en Géorgie, dans l’Ohio, le Missouri et le Tennessee. 

En fait, il faut savoir que Donald Trump a nommé deux juges conservateurs à la Cour Suprême des Etats-Unis et, donc, l'idée est de faire en sorte que l'une de ces lois soient portées devant la Cour Suprême afin de tenter de renverser la décision de 1973, qui avait reconnu le droit des femmes à avorter tant que le fœtus n’est pas viable puisque la Cour est devenue majoritairement extrêmement conservatrice.

Simone, un juge a bloqué la mise en œuvre de la loi du Kentucky mais cela ne sera pas suffisant. Le bateau prend l'eau de toute part. Les femmes vont à nouveau subir des dommages catastrophiques dans leur corps et leurs droits à disposer d'elles-même.

Simone, comment concevoir qu'après ces progrès ardûment acquis il y a quelques dizaines d'années, il faille de nouveau reprendre le combat à la base ? Notre condition de femme ne sera jamais définitivement acquise.
Comment leur faire comprendre à tous qu'une femme qui recourt à un avortement ne le fait pas de gaité de coeur et qu'outre l'épreuve médicale, elle doit également affronter un drame humain ?

Simone, il faut que tu nous aides à sortir de cette impasse !
Aide-nous à trouver l'inspiration pour renouveler le combat, pour convaincre les sceptiques !
Il n'est pas possible qu'en 2019, on fasse un tel retour à l'obscurantisme...