Il paraît qu'aujourd'hui est le jour le plus déprimant de l'année.
C'est le résultat d'une formule scientifique sortie tout droit de l'esprit d'un professeur mandaté par un voyagiste qui combine plusieurs facteurs comme le fait que c'est la fin du week-end, qu'on est en plein coeur de l'hiver donc avec une météo souvent peu clémente, que les fêtes ne nous alimentent plus de leur magie, que, financièrement, c'est le moment du mois le plus compliqué (le plus loin de la paye du mois précédent et du mois suivant), que les prochaines vacances sont encore loin, que les bonnes résolutions commencent à devenir difficiles à tenir, etc.

Bref, soit, aujourd'hui, on reste sous la couette, soit on cherche les jolies petites choses qui nous ferons tenir jusqu'à demain car demain est un autre jour et que tout aura changé demain...
On sera toujours au coeur de l'hiver mais à un jour de moins du printemps.
La paye du mois précédent sera plus lointaine mais la prochaine se rapprochera d'un jour.
Les prochaines fêtes seront elles aussi plus proches de 24 heures, comme les prochaines vacances.

Bref, je suis ravie d'être aujourd'hui car :

- je suis à jour plus loin de ma mort que demain. Et, ça, c'est plutôt cool de se dire que j'ai un jour de plus à profiter...

- au bureau, des collègues ont prévu de nous amener des galettes pour alimenter le café du matin alors que demain mon estomac criera famine trop habitué qu'il est depuis quelque temps à se remplir tous les jours à 10 heures.

- aujourd'hui, il pleut et je n'ai pas à courir. J'irai demain et, demain, il est prévu un temps aussi pourri qu'aujourd'hui donc, finalement, c'est trop bien de rester au sec et de laisser mes muscles se reposer...

- j'ai encore du bois au sec pour assurer un soir de plus de feu de cheminée alors que, si ça se trouve, demain, il faudra que j'en rentre et comme il sera tout mouillé, je ne pourrai pas faire de feu.

- j'ai 24h de plus pour réviser mon texte de théâtre et, croyez-moi, ce ne sera pas de trop !

Et puis, si c'est blue monday, c'est toujours un cran moins grave que si c'était de nouveau un black monday, non ?

Allez bonne journée !