C'est le commentaire de Manou qui m'a fait réaliser que j'avais complètement déserté depuis très longtemps ces lieux...
(D'ailleurs, je suis désolée, j'ai fait une fausse manipulation qui a effacé la totalité du billet et de ses commentaires...)
Mais je crois qu'on peut dire que j'ai eu un automne... un peu chargé émotionnellement !
Les évènements de tous bords se sont enchaînés ne me laissant que peu de répit entre deux pour me permettre de me remettre à respirer normalement.
Ainsi va la vie...
J'aimerais penser que le bout du tunnel n'est pas loin. On verra...

 

Ce qui est positif, outre le fait que j'ai la confirmation d'être le fruit d'une guerrière que j'aime au-delà des mots, c'est que tout cela me permet de mettre en pratique quasiment quotidiennement les apprentissages de ma formation à la gestion du stress professionnel (mais cela fonctionne parfaitement sur le personnel !) et que Sainte Chérie s'y investit également...
Nous avons également ressorti la semaine dernière les six saisons de Downton Abbey qui nous servent un peu de doudou télévisé et puis on s'était déjà refait les adaptations de Jane Austen, les comédies romantiques britanniques, etc.

 

Toujours est-il qu'au milieu de tout ça, j'ai eu ma pièce d'identité en un temps record. Du coup, je me suis fendue de tableettes de chocolat pour remercier les employées du service qui ont vraiment été adorables...
On tombe suffisamment souvent sur les fonctionnaires et particulièrement les fonctionnaires territoriaux pour ne pas savoir également les remercier quand elles sont gentilles, efficaces et serviables !

 

Du coup, nous sommes bien partis à Berlin à la Toussaint et je crois pouvoir dire que cette parenthèse de cinq jours a été une bouffée d'oxygène bienvenue.
Et puis, cela a eu l'avantage de nous rafraîchir les idées... voire parfois d'être à la limite de les congeler !
On a vraiment fait un super voyage mais entre tempête, pluie et gel, je crois qu'on a eu la totale. Que j'ai pu avoir froid !!!
Les trois heures d'attente pour le Pergamon le premier jour sous le crachin berlinois... J'en avais des tremblements compulsifs malgré le combo deux pulls/manteau/chaussettes de ski/bonnet/écharpe/gants... En revanche, cela en valait vraiment la peine !
J'ai eu le souffle coupé devant la majesté de la porte d'Ishtar.
J'ai eu des larmes d'émotion devant le buste de Néfertiti.
J'ai eu du mal à respirer au Denkmal.
Je me suis sentie toute petite en haut de la Fernsehturm.
J'ai senti l'oeil de la Stasi dans certaines avenues de Berlin Est.
J'ai eu la tête qui tourne de tant de beauté en haut du dôme du Reichstag.
J'ai eu l'impression de voyager dans un petit village dans les rues du Nikolaiviertel.
J'ai écarquillé es yeux sur Potsdamer Platz et dans le Sony-Center.

 

Cet automne, j'ai lu pour m'évader, pour couper/occuper mes nuits trop fréquentes sans sommeil.
J'ai beaucoup lu...
De Luis Sepulveda à Jenny Colgan, en passant par Donato Carrisi, Vercors, Olivier Bourdeaut, Yvan Calbérac et Erik Orsenna entre autres. Des guides de voyages, des séries de BD, des magasines...

 

Je me suis projetée sur des vacances à l'étranger avec Sainte Chérie pour le printemps prochain...
J'ai beaucoup réfléchi et tournicoté pour descendre en Italie trois ou quatre jours et puis un site internet. Une vente privée exceptionnelle. Une idée qui germe. Peut mieux faire et, finalement, si tout se passe normalement, ce sera une semaine en Islande !
Oui, j'ai craqué... Malgré les sites me promettant des tempêtes de neige, j'ai craqué (il y en a aussi qui m'ont promis du soleil et de jolies aurores boréales...) !
Ce n'est pas des plus raisonnables mais la vie file vite. On ne sait pas de quoi la vie sera faite demain...
Et puis, il va bien falloir que je trouve matière à alimenter mon blog avec mes aventures de voyage !

 

J'ai également réussi à franchir le cap des 10km/h (10,3 pour être précise !) en courant... Bon, ok, j'ai tenu juste 38mn et je n'aurais pas fait beaucoup plus mais je l'ai fait !
J'attends la semaine prochaine pour voir si je peux faire aussi bien, voire mieux en durée, pas en vitesse...