Cela fait deux vendredis que je vais voir Kiné Chéri. Pas pour mon épaule. Ca, maintenant, on a pris l'habitude de cohabiter comme on peut mais on fait avec.
Non, j'ai pris rendez-vous car je suis dans la dernière ligne droite avant le grand jour du semi-marathon (quoi ??? Je ne vous l'avais pas dit ??? Alors, soit vous êtes très polis, soit je ne vous ai pas encore assez saoûlés avec !) et j'ai un genou qui tire un peu...

Ce qui est drôle (si tant est que cela puisse être drôle !), c'est qu'il ne tire pas où il devrait dans l'optique de ce type de préparation physique.
Beaucoup de coureurs ont le syndrôme de l'essuie-glace (douleur sur l'extérieur du genou liée à la répétition du mouvement de course), la tendinite rotulienne ou tout un tas d'autres tendinites douloureuses.
Et bien moi, ça tire parce que je sens comme un truc gonflé à l'arrière du genou. Ca ne fait pas mal quand je marche, ça me gêne quand je raidis ma jambe ou la nuit quand je change de position... et quand je cours, je le sens mais pas au point de me faire boîter ou arrêter...
Bref, je me suis dit que Kiné Chéri allait sans doute pouvoir m'aider à être libre et légère jusqu'au jour J.

Donc, Kiné Chéri commence à étirer, à repositionner, à manipuler...
Il me montre des exercices à faire pour soulager ma " ligne dorsale " (oui, ma ligne dorsale est toute tendue car je cours en force et pas en souplesse...) et, donc, calmer ce tiraillement.
Et puis, tout à coup, il s'est arrêté, a regardé mes pieds, mes genoux, m'a fait me redresser, m'a fait faire des mouvements particuliers sans vraiment que je comprenne le pourquoi du comment et puis, il m'a dit : " vos pieds partent plutôt vers l'extérieur dans vos appuis. Vous ne vous rendez pas compte que vous portez plutôt l'extérieur du pied ? Vos semelles de chaussures doivent s'user plutôt vers l'extérieur, non ? ... Je pense que si vous devez continuer à courir après le semi-marathon, vous aurez intérêt à aller consulter un podologue pour vous faire faire des semelles de sport spécifiques pour foulée supinatrice ! "

Autant donc vous dire que sur 100 coureurs : environ 50 ont une foulée neutre, 40 une foulée pronatrice (qui part vers l'intérieur) et 10 une foulée supinatrice.
Et donc, bien évidemment, allez chercher des chaussures pour foulée supinatrice... Je vous laisse ce petit plaisir...
Juste pour une fois, j'aurais pu faire les choses comme tout le monde, non ?

Allez, J-11...