573198_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Lorsque j'ai vu la bande-annonce, j'ai su que " Les figures de l'ombre " emballerait Sainte Chérie. Il en avait tous les ingrédients : une histoire tirée de faits réels et une connotation sociale triomphante et féministe.
Et, en plus, il est, entre autres, interprété par Olivia Spencer, la Minnie de " La couleur des sentiments ".
En bonne ado de base, quand je lui en ai parlé la première fois, elle m'a dit " quoi ? Un film sur la conquête de l'espace ? Han ! Alors, là, ça va être trop pourri ! Nan, pas la peine... No way ! "
Comme je suis un tantinet têtue (et que je n'entende personne approuver ou même hocher la tête !), j'ai insisté pour lui montrer la bande-annonce...
" Ouais, bon, ok... Il faut qu'on trouve un moment pour y aller ! "
Tadaaaaaaa (ça s'appelle avoir le triomphe modeste) !

C'est un très bon film !
L'histoire est celle des femmes noires embauchées par la NASA pour les calculs à vérifier au moment de la conquête de l'espace.
En effet, le premier IBM est arrivé à la NASA au moment du premier vol de John Glenn. Auparavant et quelques temps encore après, il fallait vérifier tous les calculs humainement et, pour cela, la NASA avait embauché des mathématiciennes et physiciennes noires.
Le film raconte l'épopée de trois d'entre elles : Katherine Johnson, Mary Jackson et Dorothy Vaughan. Trois femmes qui ont réellement existé et qui ont non seulement permis les premiers vols humains (ainsi que les premiers pas sur la lune !) mais qui ont réussi à devenir la première femme noire ingénieure à la NASA.
Il est évident qu'au delà de ces parcours de vie incroyables, le réalisateur en profite également pour nous parler de la lutte pour les droits civiques aux Etats-Unis et du droit des femmes en prime.

Alors, oui, c'est également le genre de film américain par excellence avec glorification des héros, avènement des opprimés, sur fond d'histoire vraie... mais c'est encore efficace !
Et, même si on ne connaît pas la fin de l'histoire du premier vol de John Glenn, on retient sa respiration parce qu'on est emporté dans l'aventure, avant de se rappeler que, oui, il est revenu sur terre.
Et même si on sait que ces trois femmes ont dû avoir un destin hors du commun après cet épisode (sinon, on n'en aurait pas fait un film, hein !), on est quand même heureux de lire ce qui leur est arrivé par la suite et de voir les photos des vraies figures de l'ombre.

Ajoutez à cela une très jolie brochette d'acteurs : Taraji P Henson, Octavia Spencer, Janelle Monae, Kevin Costner ou Kirsten Dunst, une mise en scène et des décors soignés et vous avez une ado et sa mère qui ressortent ravies de leur soirée au cinéma !