Aujourd'hui un nouveau président va prêter serment aux Etats-Unis.
Je me souviens d'un matin, il y a un peu plus de huit ans. Je m'en souviens parfaitement, un autre président était élu.
Sainte Chérie était encore petite mais je crois qu'elle avait perçu l'importance de l'évènement car sitôt levée je m'étais précipitée sur la télé pour l'allumer et regarder les résultats.
J'avais la gorge nouée d'émotion car jusqu'au bout j'avais craint un retournement de situation.
Je me souviens lui avoir dit qu'il fallait qu'elle essaye de graver dans sa mémoire ce matin de novembre 2008 où un homme noir avait été élu à la Maison Blanche.
Je me souviens aussi que je m'étais dit qu'il n'arriverait pas au bout de son mandat, qu'il y aurait un " accident "...

Mais il a fait deux mandats et, aujourd'hui, il passe la main.
Mon billet n'a aucune visée politique. Je ne parlerai pas de son successeur et je ne parlerai pas du bilan de ces huit dernières années. Il y a eu du bon, il y a eu du moins bon (largement !). Il a sans doute fait ce qu'il a pu, en général. Je ne suis pas particulièrement fan, ni particulièrement déçue.

Ce que je retiens c'est l'élément humain...
C'était le premier homme de couleur à la tête d'une grande puissance, d'une puissance qui ne reconnaissait aucun droit civique aux gens de sa communauté il y a cinquante ans à peine.
C'est aussi la première fois depuis longtemps qu'une famille présidentielle (américaine ou autre) ne fait l'objet d'aucun scandale privé ou politique et qu'elle n'alimente la presse people que pour les tenues de la first lady ou leurs pas de danse dans les soirées officielles ou l'entrée à l'université de leurs filles...
Aujourd'hui, la chose est devenue tellement rare que, finalement, c'est presque aussi remarquable que le fait qu'il ait été le premier président noir américain...
Quand on voit comment certains coqs montent sur leurs ergots et se prennent au sérieux alors même qu'ils ne sont pas encore élus, j'apprécie l'humilité et l'humanisme dont ont fait preuve les Obama...


(source ITELE)


(source LE FIGARO)


(source YOUTUBE)


(source YOUTUBE)