519JS61A3RLJ'aime bien les livres d'Anne Perry qui se passent à Londres sous la reine Victoria. Du coup, je me suis dit qu'il pouvait être intéressant de lire une histoire écrite dans le cadre de la France révolutionnaire.

Il s'agit de l'histoire d'un complot désespéré destiné à essayer de sauver Louis XVI de la guillotine, non pas pour le remettre sur le trône mais pour éviter que les royautés européennes n'engagent la guerre contre une nation régicide. Le livre commence le 17 janvier 1793, jour du verdict du procès du roi et se termine le 21 janvier 1793, jour de son exécution.
Dans ces trois jours, il est donc question d'essayer de trouver quelqu'un qui pourrait se substituer au roi afin de permettre à ce dernier de s'enfuir (j'imagine qu'Anne Perry a dû s'inspirer très librement de la tentative désespérée du baron de Batz... j'imagine...) et d'organiser les modalités de ce sauvetage mais, bien évidemment, rien ne se passe comme prévu jusqu'à l'instant T...
Pour suivre tous ces évènements, elle met en scène une blanchisseuse dans une petite maison bourgeoise du boulevard Saint Germain et tous ses occupants, ce qui ouvre le champ à la découverte succinte mais agréable du quotidien des parisien sous la Révolution.

J'avoue avoir mis un temps infini à lire ce livre, non pas qu'il ne me plaisait pas car, au contraire, j'ai bien aimé les protagonistes venus d'horizons différents, avec leurs motivations plus ou moins dissimulées. J'ai aimé (mais est-ce utile de le préciser ?) ces petites histoires insérées dans le cadre de la grande Histoire.
Mais, je ne sais pas, j'ai eu du mal à avoir cette envie de ne pas le lâcher, de l'attraper dès que j'avais cinq minutes...
J'étais peut-être un peu perdue entre le récit historique, l'intrigue policière, le roman d'espionnage...
Et, pourtant, une fois encore, Anne Perry documente très bien ses livres, son écriture est agréable et elle sait rendre ses personnages attachants. Le rythme s'emballe au fur et à mesure que les jours s'écoulent et que l'exécution se rapproche. On se fait prendre, malgré tout, au suspens en se demandant s'ils arriveront ou non à sauver Louis XVI.

Bref, en analysant tout ça, ce livre a tout du bon roman d'aventures et il est très bien mené et écrit... Alors, je me dis que j'étais sans doute fatiguée et l'esprit pris par une quantité d'autres choses et que c'est pour cela qu'il m'a fallu aussi longtemps...