9782714458674


Découvert par le plus grand des hasards, un jour que je n'avais pas trouvé le livre que je cherchais chez mon libraire et que je suis tombée sur celui-ci dont j'avais entendu parler quelques temps auparavant...
Grand bien m'en a pris et sans hésiter, je vous le conseille !

Beaucoup d’humour britannique comme on l’aime, une bonne tranche de légèreté et une pincée de gravité savamment distillée. Je vais même vous dire que ce livre m’aurait presque réconciliée avec la race canine… presque, hein, faut savoir raison garder !
Bref, un livre que j’ai dévoré sans bouder ni mon plaisir ni ma boulimie (ça tombait bien, je l’ai lu en la moitié d’un pauvre petit week-end pluvieux… trèèèèèèèèès pluvieux !).
Il aurait même pu être plus long que cela ne m’aurait pas dérangée…

Le pauvre héros ressemble plus à un looser à la base : il est au chômage, sa copine vient de le larguer sans tambour ni trompette mais en lui laissant un chien bâtard dont il ne voulait pas et pour lequel, visiblement, l’inimité est réciproque.
En même temps, me direz-vous, en partant de si bas, la situation ne pouvait que s’améliorer au fil des pages… Oui mais pas que… Et, finalement, c’est ça qui est bon aussi parce qu’on a tous eu, un moment ou un autre, des sales séries pourries… sauf que, lui, il les raconte avec flegme et humour !

Je ne vous en dirai pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte...

Quant au style, il est dans la même veine que le ton et ça fait du bien ! Un style enlevé, fluide mais de bonne facture.
Du coup, tout est à l'avenant, tout s'harmonise et on n'a plus qu'à déguster !

Bref, ce livre est une lecture très agréable de par sa nature comme de par son contenu ! Et je suis de plus en plus fan de la littérature britannique !