Alors, comment vous dire que cette semaine, j’avais plein d’idées de ce que j’allais faire le soir, en rentrant du bureau (j’adore dire ça !!! Oui, je sais, je vais finir par vous lasser mais moi pas…) et puis, en fait, je n’ai rien fait !

Je n’ai même pas eu le temps de lire deux lignes de mon livre, ce qui implique qu’on va devoir attendre un peu (beaucoup ?) avant de parler littérature ici !
Ceci étant, comme dans un domaine moins glamour (et oui, je suis une fille normale qui n’est pas que paillettes et gloss !), je n’ai même pas eu le temps de faire mon ménage… Mais, comme il faut que je reprenne un nouveau rythme, que mon cerveau travaille trois fois plus pour vérifier quinze fois si ce que je fais au bureau n’est pas une boulette (c’est un peu le souci d’être larguée dans un domaine pro complètement nouveau et sans garde-fou !) malgré mes 72 pages de notes prises avant le départ de celle que je remplace, que j’ai un quotidien domestique classique mais présent à assumer et qu’il faut que j’arrive, en plus, à être efficace, lucide et opérationnelle pour la préparation de mon concours, je pense que mon livre n’est pas prêt (voire même très loin !) d’être terminé !

Mais, bon, c’est vendredi et le vendredi, je termine plus tôt donc, contrairement à mes habitudes, je vous fais un petit billet en début d’après-midi pour vous rassurer et vous dire que les publications, quoique peut-être un peu (?) chaotiques dans les prochaines semaines, seront quand même là.

En attendant, si je veux commencer à combler mon retard à la maison, il faut que je m’y mette et donc je vais vous laisser…
Bon week-end !