La dernière semaine avant Noël est toujours une semaine très intensive en matière d'activités en tous genres. Les paquets cadeaux (voire les cadeaux tout simplement pour certains !) à faire, les recherches de menus et de recettes, les concerts et autres petites fêtes de Noël où il faut absolument aller...
Oui, en général, c'est la semaine où on finit par rogner sur les heures de sommeil... Enfin, moi, en tous cas !
Je ne sais pas vous mais, pour moi, c'est la semaine où je profite le moins de l'Avent...

Bon, en plus, cette année, vue ma situation financière, je ne pouvais vraiment pas acheter un petit cadeau aux profs de musique et de sport de Sainte Chérie, ni à mes kinés. Du coup, je me suis dit que de petites douceurs faites maison pourraient faire plaisir à tout le monde sans me coûter un bras.
Alors, certes, ça ne m'a pas coûté un bras mais, en revanche, quelques heures précieuses... presque aussi précieuses que mon bras (sans ironie aucune !) !

Je ne vous cache pas qu'à la quatrième fournée de petits sablés vanillés, je commençais à être ratatouillée des petits gâteaux et que je comptais les minutes de cuisson pour arriver à tout terminer dans les temps et à les empaqueter sans tout massacrer...

DSC03507  

DSC03505  

Ouf, mission réussie et, en plus, soit ils sont tous très polis, soit ils étaient vraiment contents que j'ai pensé à leur offrir quelque chose et " home made " de surcroît...

Bon, ça, c'est fait !
Il me reste encore quand même une bonne vingtaine de paquets cadeaux à finir avant mercredi prochain...
Du coup, forcément, la lecture commence à ressembler à un plaisir virtuel et le gros pavé que j'ai commencé à lire il y a quelques semaines a du mal à progresser mais j'arrive au bout et je vous en parle très vite... Enfin, j'espère !