avionL'avantage de ne pas être chez soi, c'est qu'on peut prendre du temps pour lire et, ça, je vous assure que ça fait un bien fou !
Du coup, j'en ai bien profité et j'ai commencé par lire un livre dont beaucoup parlent depuis quelques mois : Un avion sans elle de Michel Bussi.

Il faut bien reconnaître que j'avais un a priori plutôt négatif mais, dès le deuxième chapitre, j'étais prise par l'intrigue et je ne l'ai plus lâché jusqu'à la dernière page.

C'est l'histoire de Lylie, jeune fille orpheline qui, alors qu'elle n'avait que trois mois (dans les années 80), fut la seule survivante d'un crash d'avion dans lequel ses parents ont également trouvé la mort. Le problème est que dans cet avion, il y avait deux petites filles de trois mois donc deux familles qui espèrent que c'est leur soeur et petite-fille à elle qui a survécu. S'ensuit alors dix-huit années d'enquête menée par un détective privé au nom évocateur, Crédule Grand-Duc.

Je ne vous en raconterai pas plus parce qu'il faut vraiment découvrir, au fil des pages, les intrigues et rebondissements qui jalonnent la vie de ses deux familles si différentes et, pourtant, si unies par une même volonté de découvrir la vérité.

En revanche, ce que je peux vous dire, c'est qu'au travers d'une écriture simple et efficace, ce livre vous emportera et ne vous lâchera pas même quand vous ne le lirez pas.
On vibre, on s'émeut, on prend partie, on tremble, on s'impatiente tour à tour jusqu'à la chute finale qui vous laisse pantelante et sans voix.

L’intérêt de cette énigme est largement agrémenté aussi par la psychologie des personnages et l’observation des milieux sociaux.

Bon, en revanche, je parlais d'une écriture simple. Le bémol de cette oeuvre y réside car, outre sa simplicité, parfois, le style s'avère être un peu académique et poussif.

Maintenant, la question est de savoir si je prendrais le risque de lire un nouveau livre de cet auteur car je ne suis pas sûre qu'il puisse réitérer une telle alchimie...
Si l'un d'entre vous a lu autre chose, je suis preneuse de son opinion.